CPE par ultrafiltration De Gavers à Harelbeke

La capacité du centre de production d’eau potable a été augmentée afin d’assurer l’approvisionnement en eau de l’industrie.

Différentes entreprises du parc industriel situé le long de l’autoroute E17 cherchaient une alternative aux eaux souterraines pompées du Socle afin que l’eau puisse être utilisée comme eau de traitement.

 

L’objectif consistait initialement à utiliser l’eau de l’installation d’épuration des eaux usées de Waregem et de la proposer à l’industrie. Les coûts de transport auraient toutefois été beaucoup trop élevés étant donné que l’aménagement d’un nouveau réseau de canalisations aurait été nécessaire pour acheminer l’eau jusqu’aux entreprises. Cette piste n’a donc pas été retenue. Le choix s’est alors porté sur une augmentation de la capacité du CPE de Gavers à Harelbeke, exploitée par la société flamande distribution de l’eau (De Watergroep). Cette eau était seulement épurée par un filtre à sable et un filtre à charbon actif. Afin d’augmenter la qualité de l’eau et de l’adapter aux exigences de qualité de l’eau potable, l’eau traverse une ultrafiltration, quatre skids assurant une production de 440 m³ d’eau filtrée par heure. Le perméat de l’ultrafiltration traverse encore le filtre à charbon actif avant de pouvoir être intégré comme « eau de traitement » pour les entreprises en question.

Faits et chiffres

Catégories de projets
Eau

Différentes entreprises du parc industriel situé le long de l’autoroute E17 cherchaient une alternative aux eaux souterraines pompées du Socle afin que l’eau puisse être utilisée comme eau de traitement.

L’objectif consistait initialement à utiliser l’eau de l’installation d’épuration des eaux usées de Waregem et de la proposer à l’industrie. Les coûts de transport auraient toutefois été beaucoup trop élevés étant donné que l’aménagement d’un nouveau réseau de canalisations aurait été nécessaire pour acheminer l’eau jusqu’aux entreprises. Cette piste n’a donc pas été retenue. Le choix s’est alors porté sur une augmentation de la capacité du CPE de Gavers à Harelbeke, exploitée par la société flamande distribution de l’eau (De Watergroep). Cette eau était seulement épurée par un filtre à sable et un filtre à charbon actif. Afin d’augmenter la qualité de l’eau et de l’adapter aux exigences de qualité de l’eau potable, l’eau traverse une ultrafiltration, quatre skids assurant une production de 440 m³ d’eau filtrée par heure. Le perméat de l’ultrafiltration traverse encore le filtre à charbon actif avant de pouvoir être intégré comme « eau de traitement » pour les entreprises en question.

  • Postes vacants

News Alerts

xCe site est optimisé pour Internet Explorer 7.0 (et versions plus récentes) et Firefox 3.5 (et versions plus récentes). L'utilisation d'une version de navigateur inférieure peut entraver le fonctionnement optimal de ce site.